YOYO mon Égo

La création de cette poupée m’a permis de faire la paix avec mon égo que je voyais comme un vilain personnage ! En réalité, chaque partie de nous-même a un côté positif et négatif.
.
L’égo négatif c’est celui qui ne veut pas disparaître dans le collectif, celui qui est dans la compétition, celui qui apparait quand je veux avoir raison, quand je suis despote et dans la toute puissance sur l’autre.
.
L’égo positif m’aide à rayonner et à montrer ma singularité.
Mes besoins, mes ressources et ma créativité sont alors au service de moi-même et des autres.
.
Je suis les deux et je vais régulièrement de l’un à l’autre !
.
Pour Laurent Chateau – auteur de Mon ego, ce héros – l’ego n’a pas à être combattu : « Dans la perspective taoïste, il nous dit qui nous sommes et nous rappelle où aller. Pour cela, nous avons à mieux connaître notre ego, à travailler avec lui afin de devenir partenaires et d’entretenir une relation pacifiée et constructive à soi, aux autres et à la vie. Les taoïstes appellent cela travailler sa propre nature. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *